• « Le rooftop à la Lyonnaise a su se tailler une belle réputation parmi les noctambules et elle est méritée ! » dans 7 avis

  • « Pour un projet mené par Agoria et Laurent Garnier, on peut s'attendre à du lourd! » dans 4 avis

  • « Situé sur les toits , Le sucre bénéficie d'une superbe vue sur la Confluence et sur Lyon. » dans 8 avis

Avis Recommandés

Votre confiance est notre priorité première, ainsi les commerces ne peuvent pas payer pour modifier ou faire enlever leurs avis. En savoir plus.
  • 4.0 étoiles
    25/05/2015

    Le Sucre, c'est la seule salle de spectacle (et j'insiste sur le terme salle de spectacle, ce n'est pas une boite de nuit !!!) qui propose uniquement des artistes Electro underground (House, Techno, Deep, Disco ...).
    Si vous arrivez à vous procurer des places vous aurez peut-être la chance d'y voir le meilleur Dj français (Laurent Garnier), et de profiter de ses sets endiablé sur le deuxième meilleur système son de la région (le premier étant le Transbo).
    La terrasse est géniale l'été pour profiter du soleil en sirotent un petit Cocktail.
    Et mention spéciale pour leur événement du Dimanche (We Are Réality) qui propose des artistes connus mondialement.
    Seul bémol les consos et les préventes sont peut-être un peu chères et la bière vraiment mauvaise.

  • 4.0 étoiles
    11/05/2015

    "On fait quoi ce soir? Tiens y a Ben l'Horloge qui passe ce soir au Sucre! Allez viens!"
    Une des rares salles qui proposent autant de grosses têtes d'affiches que de petites têtes venant des 4 coins de l'Europe. Petit partenariat avec Croque'n'Roll ou d'autres enseignes pour nous ambiancer à coup de sonorités électriques et éclectiques!

    Le sucre c'est un endroit bon pour la santé et à consommer sans modération!

  • 3.0 étoiles
    01/05/2015
    1 check-in

    Je ne suis allée au Sucre que dans le cadre d'événements pro / networking.
    Je ne vais donc pas baser mon avis sur les soirées en elles même mais plutôt par rapport au lieu.

    Loin des transports en commun, il est de plus absolument pas indiqué, que l'on arrive depuis les quai ou bien de l'autre côté.
    L'escalier est un tueur de chaussures à talons, en plus d'être une épreuve pour ceux ayant le vertige.
    Une fois parvenus en haut (non sans frayeurs), on est récompensés par la jolie vue sur le fleuve - qui pour moi reste le point positif du lieu. Le second étant les toilettes, spacieuses et bien entretenues.
    Pour le reste, la salle n'a pas un charme particulier, on ne capte aucun réseau... Bien dommage.

    J'ai hâte de pouvoir mettre à jour mon avis en le testant dans des conditions habituelles, vu que je vois grâce aux avis ci dessous que l'electro s'y laisse écouter !

  • 3.0 étoiles
    27/10/2014
    1 check-in

    J'ai du retourner plusieurs fois au Sucre pour me faire un avis le plus objectif possible, parce que franchement, c'est pas si évident que ça de noter ce lieu.

    Pas évident parce qu'on l'attendait depuis 2011  : enfin un rooftop, enfin un lieu où l'electro est mis à l'honneur dans un superbe cadre, et un projet qui voit le jour grâce à des icônes de l'électro français : je cite Laurent Garnier et Agoria (ambassadeurs et actionnaires du lieu), et l'association Arty farty qu'on ne présente plus.

    Qui dit grande attente veut des fois dire déception. Mais selon moi ce n'est pas le cas, car même si le Sucre n'est pas parfait, on retrouve beaucoup d'éléments pour passer des soirées assez extra' !

    Mes premières impressions...
    - Superbe terrasse, en été c'est le top du top, en afterwork ou en week-end, vraiment ça vaut le passage. Et puis 2 bars !
    - Le système son qui est tout simplement ENORME et je pèse mes mots. L'acoustique est excellente, et je ne pense pas me tromper en affirmant que c'est le seul lieu à Lyon qui assure une telle qualité sonore.
    - La prog... ahhhh la prog' du Sucre (direction artistique par l'équipe Arty Farty s'il vous plait) est des plus éclectique. Donc pour ce qui est musique électronique, on est rarement déçus, en été ils organisent des brunchs, des tournois de Ping Pong, on peut également participer à des aprem Roller Disco toute l'année , et j'en passe.

    Mais voilà, le public electro étant ce qu'il est (et le lieu n'est effectivement pas à blâmer pour ça), il y a des choses sur lesquelles on ne peut quand même pas fermer les yeux.
    Dès son lancement, le Sucre donnait des allures de lieu sélect mais la réalité étant qu'après avoir distribué un nombre incalculable d'invits pour les Cruel Summers, il a été envahi par les adolescents.
    Rien de méchant, mais bon, c'est en y allant plusieurs fois que l'on se rend compte qu'il y a pas mal de personnes mineures, que beaucoup ne consomment pas sur place (si ce n'est d'autres substances) et arrivent déjà beurrées, que l'on se fait bousculer de partout...
    Un an et demi après, le constat a légèrement changé, mais ce n'est pas encore ça. MAIS il y a des progrès: personne ne rentre sans carte d'identité, et les fouilles anti-stupéfiants sont systématiques.

    Je ne sais pas si le Sucre en lançant son concept s'attendait à une moyenne d'âge aussi basse. En tout cas je reste persuadée que l'on PEUT y passer des soirées magiques, mais pour cela il faut faire abstraction (si on a plus de 23ans, j'imagine), de cette population très jeune et parfois un peu m'as-tu-vu (Attention, j'ai dis PARFOIS, je ne voudrais pas mettre tout le monde dans le même sac !)
    Enfin, les prix (les consommations entre autre) ne sont pas données, mais nous sommes dans un Club, ne l'oublions pas.

    Sur ce, longue vie au Sucre !

  • 4.0 étoiles
    24/02/2015
    2 check-ins

    Le lieu me faisait envie depuis longtemps mais j'ai mis du temps à y aller. Je voyais défiler le calendrier des soirées qui avaient l'air plus tentantes les unes que les autres sans pour autant booker une date.

    Du coup j'ai enfin décidé de me motiver non pas pour une de leurs soirées électro mais pour une après-midi roller-disco. C'était un dimanche de février froid et pluvieux. On a embarqué les copains et les patins et hop direction le danse-flood du Sucre.

    Ma première impression a été plus que positive. Déjà j'aime bien le lieu. Les grandes marches qui mènent au première étage ont un petit côté festival de Cannes, bon ok avec le tapis rouge  en moins mais quand même ! Ensuite une fois sorti de l'ascenseur on est tout de suite conquis par la sublime terrasse avec vu sur la Saône. Dommage que le temps n'était pas au rendez-vous. J'ai hâte de tester le roof-top par une chaude nuit d'été. Ça doit être magique.

    Une fois à l'intérieur c'est grand et c'est ambiancé. Pour le coup on se serait vraiment cru en boîte avec les jeux de lumière et tutti quanti alors qu'il était 16 h de l'aprèm.
    Le Dj était déjà à fond à faire tournoyer ses grands vinyles. Je trouve qu'il avait une super playlist. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et au final c'était un style disco-brachouille-top.

    Le public était vraiment éclectique et c'était vraiment fun de voir des enfants danser entre les adultes. Il y avait même quelques quadra qui se déhanchaient mieux que Travolta. Il y avait tous les niveaux de glisse, des mauvais comme nous qui tournaient vaguement sur la piste en claquant des doigts et d'autres qui maitrisaient le grand écart en patins à roulettes à la perfection !

    Tout fut presque parfait sauf les boissons. Aïe aïe les cocktails sans alcool étaient pas bons ! Je plainds les capitaines de soirée. Je suis peut-être trop habituée aux mélanges sophistiqués que l'on peut trouver dans certains bars de la presqu'île. J'enlève donc une étoile parce que pour un lieu aussi top je m'attendais à voir une carte des boissons qui déchire et pour moi ce n'était pas le cas.

  • 5.0 étoiles
    19/01/2015

    Un centième avis, que j'ai tant rechigné à écrire pour être sûre de le donner à un endroit que j'aime VRAIMENT !

    Eh ben voilà, Le Sucre, je le croque. Les sons qui y passent nous font danser jusqu'à ce que l'on ne croise plus que l'ombre de nous-mêmes, son architecture fait que l'on s'y sent un peu comme chez soi, et les boissons n'y sont pas plus chères que dans une autre salle de concert.

    Alors, on danse ?

  • 4.0 étoiles
    16/07/2014
    1 check-in

    Ma première fois au sucre et franchement pas déçu.

    Le bar est assez difficile à trouver mais on comprend vite que finalement c'est ça le concept, pour créer un effet de surprise à l'arrivée, et bien joué ça fait son effet.

    Le "rooftop" comme dise les ricains est très spacieux et agréable pour prendre le soleil, s'allonger dans l'herbe synthétique ou bien jouer au ping long tout simplement. La vue de la terrasse sur l'autre rive est vraiment sympas et fait le charme du bar.

    À l'intérieur on retrouve de la musique électro tendance du moment, espace très branché hipster/bobo.

    Le prix des consos est donc normalement un peu plus cher que la normal (7€ la pinte de Grolsh), rien de surprenant au regard de l'originalité et la qualité des infrastructures.

  • 4.0 étoiles
    16/07/2014
    1 check-in

    C'est un concept vraiment innovant que cette vieille usine réhabilitée en espace soirée avec une grande terrasse sur le toit, le "rooftop" comme on dit !

    La musique est très électro minimaliste, comme c'est très tendance à Berlin, le lieu plutôt atypique et l'entrée est gratuite ou payante selon les soirées et les jours.

    Les consommations sont plutôt élevées on ne trouve pas d'happy hour par exemple mais la bière est bonne alors ça va  ;)

    Niveau fréquentation ce qui me dérange un peu, et qui fait baisser la note, c'est l'ambiance plutôt branchée / bobo qui règne. Comme bien souvent à Lyon, dès qu'un endroit original pointe le bout de son nez ça devient the place to be.

    Au final un endroit top en semaine lors des soirées a thèmes qui ramènent une population variée, et un peu moins le weekend selon moi !

  • 5.0 étoiles
    18/10/2014

    La première fois que je suis allé au Sucre j'étais comme un gamin devant un cadeau de noël. Je n'ai jamais entendu une seule personne en dire du mal, ni une seule personne me le déconseiller et moi aussi, j'ai été conquis.

    Le très gros point fort du Sucre c'est d'abord sa programmation. Tu trouveras des artistes techno plus ou moins connus, des artistes house plus ou moins connus, mais un contenu toujours proposé de la même manière : Jouer sur un terrain underground en te faisant découvrir des perles rares ou en attirant ton attention sur un artiste que tu adores. Le Sucre, avant même d'être un lieu cool rempli de gens cool (si si, vraiment !), est un lieu qui propose de la bonne musique pour les friands d'électronique.

    Son rooftop et son soundsystem font partie des autres points forts, parce qu'accueillir de la qualité dans des infrastructures de qualité, c'est toujours plus classe !
    Ils proposent parfois des brunchs le dimanche mais je n'ai encore jamais eu l'occasion d'essayer.

    Enfin, n'oublie pas de prendre tes places suffisamment tôt pour les plus grosses soirées, parce qu'elle sont en général écoulées au moins une semaine à l'avance.
    Et petit plus pour les concerts du dimanche qui commencent l'après-midi pour t'éviter d'enchaîner quatre expresso le lundi matin.

  • 5.0 étoiles
    11/09/2014
    4 check-ins

    Qui n'a pas encore entendu parler du Sucre aujourd'hui... Je crois que son nom n'est plus à faire mais je met ma pierre à l'édifice, parce que pour une fois qu'un établissement est encore plus haut et loin que dans nos attentes, ça mérite des félicitations! (Bon d'accord ça ne sonne pas très objectif mais je suis conscient de mon amour pour le Sucre haha).

    Je crois que je connaissais l'endroit avant même que les portes ne s'ouvrent. J'entendais parler des noms légendaires qui participaient au projet, des super labels et des super soirée à venir. J'ai pourtant mis un sacré temps avant de mettre les pieds dans ce petit sanctuaire :3

    J'ai eu la chance de prendre mon courage à deux mains (parce qu'il faut du courage pour aller se perdre au fond de la presqu'ile, si ça nous plait pas, on ne peut se rabattre nul part haha) et je me suis rendu à la soirée anniversaire du Sucre.

    QUELLE FABULEUSE IDEE

    La bonne musique était vraiment au rendez vous (c'était plutôt tech/house ce soir là), les gens sont très agréables et le service de même. La piste est bien plus grande que ce que l'on peut croire quand on voit ce petit bout de club de l'extérieur, perché sur la Sucrière. La grande terrasse offre des moments de détente et de déconection dont on rêve au cours d'une soirée.

    Quoi demander de plus? Ah bah si ils font aussi bien plus que ça! Les genres de musiques varient (musique du monde cet été), ils ouvrent même parfois les après midi (dimanche mon amour), organisent des conférences...

    Bon à quand la carte de membre? *wink wink*

  • 5.0 étoiles
    09/08/2013 Avis mis à jour

    Enfin, ça y est, je suis allée au Sucre ! Bon, je précise tout de suite que je ne suis pas du tout objective sur le lieu, mais en l'occurence je m'en fiche, et toc !

    Le Sucre, je l'ai connu à ses débuts, il y a deux ans, avec une autre équipe et une autre configuration. J'ai apprécié sa localisation sur le toît de la Sucrière et son pouvoir un peu magnétique de "premier rooftop lyonnais". Et puis j'ai attendu longtemps avant de le voir revenir. J'ai suivi de loin les travaux (très importants, le lieu a bien changé depuis), le lancement de la communication, les premières soirées et leurs nombreux relais sur les réseaux sociaux, les très jolies photos de leur photographe aussi (coeur, coeur). J'ai admiré surtout la capacité de ce lieu à sortir de terre et à très vite se retrouver très très souvent complet, en plein été lyonnais.

    La jauge n'est pas énorme, et c'est ce qui est chouette au Sucre, car (d'après ce que m'en disent les noctambules de mon entourage) même complet, le lieu reste vivable et aéré.

    Hier soir, je l'ai testé pour un mojito (sans alcool !) et un apéro platines ouvertes, où j'ai pu retrouver une partie de l'équipe du Transbordeur en action. J'ai pu apprécier la grande terrasse et les nombreuses tables en bois, la salle intérieure ultra spacieuse, les toilettes modernes (j'avais tellement entendu parler de ces robinets/sèches-mains Dyson, il fallait que j'aille voir ça de plus près !), les deux grands bars intérieur et extérieur...

    En conclusion ? Je savais que j'aimerais, et je n'ai pas été déçue. Le lieu est beau, bien agencé, cool, bien fichu. J'ai envie de m'y poser plus souvent et d'y passer des apéros et des brunchs, et pourquoi pas des apéros Yelp aussi, tiens ! Pour la nuit et la programmation, je laisse juger les plus connaisseurs et les plus jeunes aussi peut-être (en tout cas sur certaines dates), je ne me sens pas forcément dans la cible. Mais pour les apéros, le Sucre me reverra, ça c'est sûr !

    Si on résume tout ça, ça veut dire bravo à l'équipe, et continuez comme ça !

    PS : Côté prog pour l'été, choisissez les soirées des mercredis et jeudis pour les apéros à la cool, et des vendredis et samedis pour la version club.

    4.0 étoiles
    25/10/2011 Avis précédent
    Yes, ce week-end j'ai enfin pu tester ma seconde roof party à Lyon, dans le nouveau lieu éphémère… En savoir plus
    Commentaire de Mat G. de Le Sucre
    Gérant
    09/08/2013 Merci Camille. C'est adorable.
    Quand vous voulez pour un apéro Yelp sur le rooftop !

    A très vite.
  • 5.0 étoiles
    06/07/2014

    Le son toujours impeccable, une programmation au top, enfin un club où la musique electro est au cœur à Lyon !
    Pas besoin de s'habiller en "lyonnais", ici, aucune discrimination... Et tout le monde peut profiter de la superbe terrasse et danser sur du bon son!
    A faire et à refaire sans attendre!

  • 2.0 étoiles
    09/07/2013
    6 check-ins
    Listé dans : Concerts

    MOUAIS!

    Evidemment j'adore l'électro! Bon pas celle de boîte ni de club mais je me suis ouverte à ce sujet! Voilà pourquoi, lorsque j'ai entendu dire que Lyon allait proposé aux férus de musique électronique tout un été de concerts, j'ai foncé acheté mon pass complet!

    De plus, le lieu dans lequel se déroulent les festivités est tout bonnement magique! Tout cela se passe à la Sucrière, sur ses toits pour être plus exacte et honnêtement le lieu est vraiment superbe! Mais ce fut bien là,  la seule chose qui m'enchanta samedi dernier!

    Outre le fait qu'a 25 ans j'ai eu l'impression d'être la pionne d'une cour de lycée, le petit côté "on est tous des hispters et on vient là pour se montrer" aura raison de ma bonne humeur. Le fait que cette soirée soit co-organisée avec Cruel Summer n'y est peut être pas étranger! Toujours est il que les jeunes bien éméchés étaient légion, tout comme les chemises bleues, les lunettes de soleil à 3h du mat' et l'alcool proposé au bar sans le moindre goût.
     
    Quant à la musique, rien de bien séduisant aussi pour mes oreilles, bien que l'espace intérieur était vraiment sympa et les deux écrans vidéos une vraie bonne idée!

    J'ai donc hâte d'y retourner ce samedi afin de vivre une autre expérience et ainsi de peaufiner mon avis quant au Sucre..

    Affaire à suivre, donc!

  • 2.0 étoiles
    01/11/2014

    Public trop gamin et agents de sécurité se prenant pour des Warriors
    Pas prêt d'y remettre les pieds

  • 4.0 étoiles
    25/08/2014
    11 check-ins

    Le Sucre, c'est un peu ma résidence secondaire, où je passe tous mes week-ends, paisiblement, au bord de l'eau... La programmation n'a rien mais alors rien à envier aux plus grands clubs Parisiens ou Berlinois et - même dans des styles aussi différentes que la house et la techno -, l'affiche est toujours d'une qualité rare. Le rooftop à la Lyonnaise a su se tailler une belle réputation parmi les noctambules et elle est méritée ! Mention particulière pour les après-midis dominicales - de 15 à 22 -, qui permettent de bien finir le week-end mais de ne pas commencer la semaine trop fatigué !

  • 5.0 étoiles
    12/10/2013

    Attention, attention, ceci n'est pas un exercice, je répète : ceci n'est pas un exercice...Réel avis coup de coeur à proximité!

    Grâce à Anne-Laure (Merci encore ;)), j'ai pu assister avec une bonne copine à la soirée Swing At the Top Gallery au Sucre, une soirée mêlant expositions et concerts dans le nouveau lieu Clubbing de Lyon.

    Même je ne suis pas restée trop tard *Réveil le lendemain oblige*, j'ai vraiment aimé cette première expérience au Sucre. Identité bien léché : j'ai eu une petite impression de déjà-vu avec le Wanderlust parisien (perdant de sa superbe aux dernières nouvelles), mais là on est quand même sur un rooftop, les amis! A vous de vous imaginer facile en pleine Roof Party digne des states! Les bancs en bois façon damier du rooftop sont idéals pour les grands groupes, et j'apprécie l'aspect garage de la salle principale en intérieur avec de l'espace (Chose qui manque souvent aux boites lyonnaises en ville!) et une scène! Les expos diffusées par rétroprojecteur sur les murs étaient vraiment sympas *peut être un peu trop hipster, diront-certains? Qu'importe, c'était plutôt cool* et Griefjoy a bien réchauffé la pièce! Donc je garde un super souvenir de cette soirée et du lieu!

    Malgré une clientèle plutôt jeune *Oui, un peu quand même*, le potentiel pour cet endroit me semble illimité en termes de fêtes démentes...Est-ce que les lyonnais suivront?

  • 4.0 étoiles
    07/10/2013
    3 check-ins

    Ce qui est vraiment sympa au Sucre, c'est les nombreuses possibilités que dévoile petit à petit cet endroit.

    Il y a deux ans j'étais tombé sur ce nouvel espace un peu par hasard, pour manger un bout en terrasse après avoir fait la biennale. J'avais adoré la vue et la tranquillité qu'on avait, pour une pause déjeuner c'était parfait. Cette année je suis aller à une des soirée Ping Pong, plutôt calme au mois d'août, mais une bonne ambiance un peu cours d'école à la cool.

    Troisième fois et la meilleur, une soirée Expo-Concert, Swing at the top gallery jeudi dernier : un très bon moment et de jolies découvertes! Le son était parfait, ni trop fort ni pas assez, du monde mais pas trop. Des groupies en folie à l'intérieur et des gens posés à la fraîche avec une bière dehors. Un mix parfait.

    Hâte d'expérimenter encore une autre facette du Sucre!

  • 5.0 étoiles
    03/07/2013

    Le Sucre nouveau est arrivé!

    Le nouveau club de la ville est enfi nouvert! Pour un projet mené par Agoria et Laurent Garnier, on peut s'attendre à du lourd!

    Et effectivement le lieu est à la hauteur (si je puis dire).

    Le cadre n'a pas changé : la vue sur la Saône toujours aussi belle, les silos toujours aussi imposants et le style du club toujours aussi épuré.

    Cependant il a été entièrement revisité pour la fête. Un bar sur la gigantesque terrasse, un bar à l'intérieur, une scène agrandie, un show lumière tout neuf et efficace, un système son de très très haute qualité* (des enceintes devant, mais aussi sur les côtés : effet garanti au centre de la piste!) ... De quoi ravir les clubbeurs que nous sommes.

    Les toilettes sont désormais accessibles directement depuis la salle, plus besoin de prendre l'ascenseur (même si c'était très drôle).

    La programmation est pointue et de qualité. Les sets all night long d'Agoria et surtout Laurent Garnier en juillet 2013 ont été de très haut vol et, je le répète, le système son est juste ouf ce qui permet de complètement s'immerger dans le son.

    En plus, la jauge est assez limitée, ce qui fait qu'on a de la place pour danser : du grand luxe.

    Le Sucre propose également des soirées et afterwork thématiques gratuits régulièrement.

    Bonus : climatisé : il ne fait jamais trop chaud!!
    Bémols : le prix de certaines soirées - le prix des boissons

    * j'ai eu l'occasion de discuter avec Le Sucre de la qualité de leur salle :
    - 4 Subs de basses calibrés pour le club et aussi massif que si le lieu était 3 fois plus grands.
    - Le sol est construit sur un coussin d'air pour onduler en fonction des basses et pouvoir les faire légèrement remonter au niveau du ventre pour les personnes situées à plus de 10 m de la scène.
    - Les murs sont équipé de pièges à son qui matifie et renvoie une large partie des émergences sur le dancefloor
    - Un des sound system les plus élégants, les plus puissants et les mieux réglés d'Europe, approuvé par les artistes et une autorisation pas si fréquente pour jouer jusque 103 dB.

  • 5.0 étoiles
    10/04/2014

    Samedi dernier, première soirée au sucre, et certainement pas la dernière !!!
    Tout ce que j'aime : du bon son, un cadre top, une bonne ambiance !

    Je suis native de Grenoble où la musique électronique est reine et j'ai retrouvé au sucre tous les ingrédients qui font que ces soirées sont géniales =)

  • 4.0 étoiles
    11/10/2014

    Superbe endroit, superbe point de vue, superbe programmation... On ne peut que y retourner !

  • 4.0 étoiles
    25/02/2014

    Un très bon démarrage
    Une programmation toujours alléchante
    Du lourd pour les petites sessions du dimanche (que je privilégie)
    Population de plus en plus jeune et c'est bien dommage (le vendredi / le samedi)

  • 5.0 étoiles
    20/11/2013

    Endroit vraiment sympa qui passe de la bonne musique, c'est assez rare à Lyon je trouve, l'ambiance est bonne , bref , je pense y aller assez souvent !

    que demande le peuple ? Gooooo

  • 4.0 étoiles
    15/09/2013

    Lieu d'événement clubbing à la saveur douce situé au dessus de la sucrière. Situé sur les toits , Le sucre bénéficie d'une superbe vue sur la Confluence et sur Lyon. Le clubbers peuvent profiter des larges tables en bois situées à l'extérieur avant d'aller se déchainer sur les rythmes électro endiablés. J'y suis allée qu'une seule fois mais j'ai apprécié la scène musicale. J'ai moins aimé le public du lieu que j'ai trouvé très jeune et je ne me suis pas vraiment sentie dans la même ambiance qu'eux. Les prix sont plutôt chers et la carte pas très étoffée mais bon c'est un détail. Le serveurs sont sympas avec une préférence tout de même pour le bar extérieur. Parfois on se croirait un peu sur les toits d'un immeuble de NY , les buildings en moins... A refaire

  • 5.0 étoiles
    06/07/2013

    Vous connaissez mon sentiment à l'égard des ouvertures de boites électro à Lyon, j'en ai fait un article sur mon blog, et dès que j'ai pu, je suis allé découvrir le Terminal et le Platinium. Mon petit coté enquêteur.

    La semaine dernière, et suite à une campagne de communication rondemment menée, avait lieu la soirée de pré-opening du Sucre. Ne pouvant m'y rendre, mais voulant faire une soirée avec certains twittos, nous avons organisés cette soirée hier soir.

    Donc nous voilà en bande de twittos, allant joyeusement danser afin de décompresser suite à une semaine exténuante au travail. Je n'avais pas connu l'ancien Sucre. C'était donc une totale découverte pour moi. Et bien je n'ai pas été déçu, loin de la, j'en suis même tombé amoureux.

    Je ne devrai pas vous donner ce conseil, mais les marches qui se trouvent derrière le centre commercial de la Confluence sont aussi sympa que les marches de la Guillotière pour un before !

    Nous voilà arrivé aussi impatient qu'éxcité devant l'entrée du Sucre. La sécurité est en nombre. Munis de nos précieux sésames, nous pouvons enfin monter l'escalier digne du festival de Cannes qui nous fera accéder au Graal !

    La vue est magnifique sur ma colline Mulatino-Fidésienne. La terrasse est grande, avec un bar, ainsi que des tables et des bancs. Ne vous inquiétez pas, vous ne tomberez pas dans le vide, des barrières sont là pour la sécurité.

    Le Graal, nous l'atteindrons quelques minutes plus tard, en entrant dans la salle de danse. Une grande salle, avec une grande scène pour le DJ, un bar sur la droite, et l'accès aux toilettes sur la gauche. Un effort a vraiment été fait sur les toilettes d'ailleurs, c'est appréciable !

    De plus, la jauge étant limitée, on n'est pas compréssé comme dans de nombreuses boites lyonnaise.

    Vous pouvez être sûr que la programmation sera de qualité, étant donné que de nombreuses personnes travaillant pour les nuits sonores (Arty Farty) font partie de ce projet.

    Le seul poit noir est la décoration. Il n'y a rien. Je trouve cela dommage. Ou alors je n'ai pas fait attention, dans l'euphorie de cette découverte !

    En bref, je reviendrai. Vivement le téléphérique entre Ste-Foy et La Confluence afin de pouvoir accéder à ce lieu plus facilement !

  • 4.0 étoiles
    12/07/2013

    I'm a Fan, you know what I mean ?
    thylacine.bandcamp.com/t…

    Oui un fan, c'est comme ça qu'on peut me qualifier quand j'écoute un Agoria surexcité, un Laurent Garnier complètement renversant ou peut-être même un Rone limpide et clair comme peu sont amenés à en croiser.

    Le Sucre c'est la pré-opening de l'été.
    Le Sucre c'est les meilleurs jeux de mot sans matière grasse.
    Le Sucre c'est un fief qui vaut le coup.

    Ma première fois là bas j'ai eu le vertige, 88 marches disent-ils c'est pas beaucoup pour atteindre le point S. de ton partenaire. Mais c'est suffisant pour décourager les plus jeunes.
    Le public est diversifié, les apéros et autres Brunch des familles ont un arrière gout de papa maman trentenaires et c'est exactement ce qu'il manquait à Lyon.
    En revanche niveau soirée, c'est un peu plus jeunot que le niveau sonore qui, lui, n'a rien à envier à une bonne salle de concert. L'acoustique est vraiment agréable, histoire de vous faire oublier les prix un peu exorbitant des Mojitos-coco et Bière-à-5$.

    Le lieux n'est pas parfait et c'est ce qui fait qu'on y retourne avec le sourire.

    En quelques mots depuis que le Sucre à ouvert, j'emmerde Weight Watchers

    Commentaire de Mat G. de Le Sucre
    Gérant
    12/07/2013 Merci de ces mots doux.

    A très vite sur le rooftop !
  • 4.0 étoiles
    23/10/2013
    2 check-ins

    Je vois le Sucre tous les jours depuis... chez moi, puisque je vis en face ! J'avais donc envie d'aller voir de plus près à quoi ça ressemble !

    J'en ai eu l'occasion grâce au Festival Spontaneous, ce mardi, où j'ai assisté à une soirée "théâtre d'improvisation". Par chance, il faisait bon et nous avons pu boire un verre en terrasse, et donc admirer la superbe vue que nous offre l'endroit.

    Quant à l'intérieur, je ne peux pas en dire grand chose, il s'agit d'une salle de spectacle quoi ! Je reviendrai lors des soirées Club pour donner un avis plus complet.

    Les toilettes sentaient mauvais, détail à revoir donc :)
    Il faisait également très chaud à l'intérieur, mais peut-être était-ce juste ce soir là ?

    J'y retournerai pour une soirée Club, pour découvrir une autre ambiance.

  • 4.0 étoiles
    06/07/2013

    M'étant découvert une passion pour la musique électro en Australie, que ne fut pas ma joie en découvrant l'ouverture d'un nouvel endroit à Lyon qui pourrait satisfaire mes pulsions de danse frénétique sur le dancefloor.
    Une fois sur le toit, j'ai dit à mes amis, émerveillée "Non, mais les gars, on est à Lyon là ?" Environnement hype aux airs d'entrepôt dans un quartier en plein expansion.
    Je ne suis allée qu'à une soirée pour l'instant, mais il est certain que j'y retournerai, même si les artistes avaient un mix un peu trop répétitif à mon goût. Et surtout, quel bonheur de pouvoir danser à son aise sans être collée aux autres.
    J'ai trouvé aussi que la carte des cocktails aurait pu être développée.
    Malgré tout, un réel dépaysement et une soirée plus que sympa avec des gens détendus et ravis d'être ici. Tentez le coup !

  • 2.0 étoiles
    16/07/2013
    1 check-in

    Si l'on oublie la fréquentation ultra jeune, la soirée "40 ans de libé" me semble un peu du flan. J'ai rien remarqué de particulier à part agoria (que j'adore) qui jouait. Le son était bon, la serveuse super souriante (il vaut mieux, car on l'a regardé 10 minutes préparer ses boissons, je pense qu'elle débutait, souhaitons qu'elle progresse en gardant ce joli sourire !).

    Le lieu est sympa mais pas spécialement inventif (on a foutu une discothèque sur un toit et on a posé 2/3 tables). Bref, j'aime le lieu pour son potentiel et son originalité (malheureusement, en france, le rooftop est rare). Mais il manque le petit je ne sais quoi qui fasse qu'on arrive et qu'on se dise "ah trop bon voila mon nouveau repaire !".

    A travailler donc, mais j'ai confiance en l'équipe :) Sachant qu'ils ont communiqué sur le fait que l'inauguration officielle était en septembre, j'espère des évolutions !

  • 4.0 étoiles
    18/01/2014

    Super programmation, prix sympa, lieux extra. On veut plus d'endroits comme celui là!

  • 4.0 étoiles
    01/07/2013

    Je ne pensais pas écrire un avis aussi peu de temps après son ouverture mais il faut le dire, après une soirée et un "all day long" au Sucre, je suis conquise par ce club!
    Pour commencer, c'est vraiment un endroit agréable. C'est un club spacieux, même lors qu'il s'affiche complet il reste de la place, et il a une superbe terrasse (normal, le Sucre c'est sur le toit de la Sucrière!). L'intérieur est simple, minimaliste. Un endroit vraiment bien conçu, ça change des clubs dans les caves!
    La prog pour le moment a l'air chouette et promet de belles soirées éléctro pour les fans du genre. Petit bonus, son système son impecable.
    Certes le Sucre est un peu excentré mais bon entre le tram / velo'v / navette (mise en place par le Sucre, pas encore testée) il y a moyen de ne pas trop s'inquiéter!
    Pour son weekend d'ouverture il y a eu quelques quacks, dont notamment l'ascenseur qui était en panne. Monter 88 marches n'est pas la fin du monde, mais ça peut en rebuter plus d'un!

    Mon avis risque de changer avec le temps, j'ai hâte de voir ce que le Sucre nous promet dans l'avenir! En tous cas, on voit bien qu'ils font tout pour que ça marche!

  • 2.0 étoiles
    10/07/2013

    Soirée des 40 ans de Libé... je suis... comment dire... déçu?
    Oui, disons déçu...
    Le flyer était prometteur: picnic, ambiance, projections de couv, DJ... on attendait du lourd.
    Résultat: on arrive un peu tôt en se disant qu'on en profitera plus... 21h40... pas grand monde, pas d'ambiance, pas de picnic géant, pas de projections, pas de DJ, un vague type enchaîne des disques, la musique est plutôt bonne.
    Vous êtes sûr qu'on est aux 40 ans de Libé? Ah oui, je bois un verre à la table de Demorand...
    - "On est arrivé trop tôt ?" me dis-je...
    22h15... plus de musique en terrasse, plus de bouteilles en terrasse non plus d'ailleurs, 2 techniciens improvisent le dispositif de projection des couv de Libé sur un mur crado.
    Vidéo proj placé, projection des images juste au dessus de l'énorme néon qui éclaire les escaliers... zut... c'est con... on verra pas les couv. Ha si, les techos ont l'idée de retourner le néon... non... ça marche pas... comment faire... et si on essayait de l'enrouler d'un drap noir... hmmm... ça marche.. le tout un peu à l'arrache.
    La projection est un flop, une vague anecdote, tout le monde s'en fout. Comme le thème Libé d'ailleurs... une vague anecdote.
    Demorand se casse à son hôtel, il doit être comme moi, rasé.
    Sur le Dance Floor, Agoria met de l'ambiance auprès d'une vague audience de 18/25 ans.
    Je discute avec un type... il ne savait même pas que c'était la soirée Libé, lui il était là pour l'electro d'Agoria... oui... vu sous cet angle.

    J'ai payé 15€ pensant assister à une soirée unique en son genre, en pensant à la soirée magique de Lyon-Capital dans ce bâtiment lorsqu'il n'était encore qu'une friche et je me suis retrouvé sur la terrasse sans ambiance d'une boite de nuit électro... en fait je ne suis pas que déçu... je suis... comment dire...

    Commentaire de Mat G. de Le Sucre
    Gérant
    10/07/2013 Bonjour Jean-Baptiste,

    Merci de vos retours sur cette soirée.
    Navré d'apprendre votre déception pour…
    En savoir plus
  • 4.0 étoiles
    31/08/2013
    6 check-ins

    LA (nouvelle) boîte de Lyon pour tous les amateurs de bonnes soirées et de bonne musique. de l'électro de qualité mais accessible à tous, rien de mainstream ni de trop underground-roots. et quel cadre ! par contre, pour les boissons à prix abordable, on repassera

  • 4.0 étoiles
    25/10/2011

    Hello,

    je me présente Alexia, Yelpeuse (c'est comme ça que l'on dit ?) et co organisatrice des soirées au Sucre.

    merci merci pour ces retour positifs comme négatifs tant qu'ils sont constructifs car la base de notre partenariat avec Yelp est de pouvoir vous parler en direct et avoir vos impressions salées comme sucrées... cela nous fait avancer.

    Pour répondre à Guillaume, nous allons tout mettre en oeuvre pour essayer d'écourter au max votre attente (qui plus est dans le froid) mais comme tu le soulignes Camille, Lyon69.net, délivre des infos toutes les semaines pour vous permettre de rentrer plus vite ;-)
    Au sujet du vin cher et pas terrible, il aurait était profitable que tu te manifestes au bar car il s'agissait sans doute d'un problème avec cette bouteille en particulier car les produits proposés sont de qualité sinon les prix de vente ne seraient pas ceux pratiqués ;-) On aurait fait l'échange...

    Après pour le son trop fort, non Camille tu n'es pas vieille mais nous allons marquer un peu plus la 1ère partie de soirée, plus chill et propice aux papotages tout en se restaurant...avant de basculer dans une atmosphère plus festive...

    Après concernant la musique, c'est comme le sucre, il en faut pour tous les goûts et j'espère que la suite de la programmation proposée vous donnera satisfaction....

    A très vite au Sucre
    La prog de la prochaine : facebook.com/event.php?e…

  • 4.0 étoiles
    25/10/2011

    Nooon Camille je voulais être le 1er et voilà que tu me sucres la place ! (huhu) Bon, pas d'autre choix que de devoir signaler ta critique car Yelp est partenaire, et je serai vraiment prem's :)

    Alors, le Sucre. Je n'avais aucune idée de ce que pourrait donner la soirée. Je savais que c'était sur un toit, dans le cadre de la Biennale, qu'il y aurait à manger (mais quoi ?), avec de l'électro (mais laquelle ?) et que ça durerait jusqu'à 3h. Bon. Petit apéro pour se préparer, et on arrive à 5 sur les coups des 23h30.

    Première chose qui surprend : le lieu (photo bit.ly/tPulwv ) Grand entrepôt en apparence désaffecté, hauts silos industriels, grands escaliers en métal... On sent bien qu'on est devant un bâtiment d'un quartier en reconversion ! Et mine de rien ça impressionne.

    Ce qui impressionne aussi une fois qu'on a baissé les yeux devant ces silos immenses, tels des statues d'Abu Simbel modernes, c'est la queue pour rentrer. Immense, grouillante, impatiente, affamée, assoiffée,  exaspérée. On a donc pris place dans cette masse ainsi que notre mal en patience, Heureusement, deux choses ont fait de cette file un lieu de bonheur et de joie où les oiseaux volettent gaiement en piapiant de douces mélodies (non je vous promets j'ai rien fumé avant d'écrire).

    Méga-surprise number one : on nous a distribué des sandwiches pendant l'attente ! Quoi allez vous me dire, c'est ça ton super truc ? Bah ouais, parce qu'en général quand je fais la queue à Lyon j'ai pas trop l'habitude qu'on me distribue des sandwiches de chez Le Bec. Au FOIE GRAS. Et au JAMBON CRU PARMESAN. Oui, ça rend jaloux hein ? Bah nos petits estomacs tout nostalgiques de notre frugal dîner ingéré au temps déjà jadis d'il y a 19h30, ils en criaient jouissance. Nom nom nom.

    Second point qui nous a sauvé la vie ; on a vus qu'il y avait une file "express" sur la gauche. Voyant que les entrées se faisaient au méga compte gouttes et qu'on en avait pour au moins une heure, j'ai aussitôt aussi sec adressé un geonpi voyageur moderne (ouais, un texto) à notre Community Manager en chef, j'ai nommé la soublime Camille L., pour savoir comment emprunter cette file sésame. Bah c'était simple, comme annoncé sur le blog Lyon69 auparavant, suffisait d'avoir des bonbons. Ou quelque chose en sucre ! Instantanément, brainstorming dans les chaumières, fouillages fébriles des poches et sacs tels des abeilles en rut voulant sniffer leur bout de sucre, mais rien. Nada. Niet. Zéro quoi. Désespoir dans les étables, lamentations de la foule de nous cinq, évocations larmoyantes des autres drames de notre époque, de la Bérézina à Mers-el-Kébir, quand soudain, un éclair lumineux surgit. Oui, c'était bien ma copine qui, telle une furie conquérante, brandissait haut la main un carré de sucre béni ! Je ne vous dessine pas les embrassades humides de nos larmes d'allégresse qui s'ensuivirent, on a cassé le sucre en six et on passa (il y a 20 s dans cette dernière phrase, sauras-tu les retrouver ?)

    Montée des marches métalliques (on se croyait à Cannes sur le tapis rouge), sourde animosité des impatients attendants derrière nous, petit 180° pour leur faire de grands signes de la main sadiques (yerk yerk), et nous sommes rentrés.

    Et bah c'est haut. Et c'est beau. Grande terrasse avec des tables et chaises confortables à gauche, bande de copains pas vus depuis longtemps qui me saluent à droite, jolie vue sur la Saône et la colline à babord, moins joli diaporama de la voie ferrée et du marché de gros à tribord, bar où ça a l'air de tourner pas mal, petit tour et puis on pénètre à l'intérieur.

    Et là, c'est le drame. Tout bascule (Julien Courbet, si tu me lis). On s'attendait à une marée humaine toute sautillante sur des sons au top. Nous n'eûmes qu'un 25% de bar avec tables et chaises à gauche, et 25% de scène électro à droite. Le reste des 50% ? Du vide.

    Parce que c'est là que le bât blesse à mort pour le lieu : ya pas assez de monde ! Et quand on pense à la marée humaine 5 étages plus bas qui grelotte et attend depuis une heure, ça la fout un peu mal. Après en avoir parlé avec les organs, la Biennale impose 300 personnes max - 320 avec la terrasse, et c'est vraiment un crève coeur.

    Si au lieu de cette impression de vide, on était rentrés dans une salle pleine digne de la file en bas, avec une ambiance de folie, on en serait restés babas. Là on a fait un tour au bar, on a entendu que le son était pas trop mal mais beaucoup trop fort, on a goûté que le rosé était vraiment pas bon (je sais pas si c'était notre bouteille ou quoi, mais vraiment, j'avais l'impression de boire du rosé pas cher de l'épicerie du coin. A 25€ ça fait un peu mal quand même), et voilà. Impression de vide + musique trop forte et pas assez bougeante à mon goût = pas super super envie de danser. Du coup on a bu un verre, on a bien profité de la terrasse, et sur les coups des 2h30 nous partîmes.

    Prometteur, décalé, je mets 4 étoiles pour l'effort, je suis sûr que ça va devenir au top

  • 4.0 étoiles
    21/11/2011

    J'ai testé le Sucre ce samedi. Je m'attendais à un repaire d'ultra-bobos dans lequel je ne serais pas restée plus d'1h. Et j'ai eu tort !
    D'abord, nous avons eu la bonne idée (merci Melle C. !) d'arriver assez tôt (20h45) pour éviter d'avoir à faire la queue dans le froid.

    Le lieu est peu commun, sur le toit de la Sucrière et rien que ça, ça vaut déjà le coup. La terrasse est grande, peu aménagée mais se prêterait bien à une rooftop party. A l'intérieur, des tables disposées ça et là avec nappes à carreaux rouge et blanc, façon cantine chic/bistrot choc. Un dj joue de l'électro sympa, pas boum boum, à un niveau sonore tout à fait correct (oui, je suis vieille...). Nous nous installons à une table et allons commander par la suite boire et manger, sans craindre de se faire piquer notre place ou notre manteau (certes, il est tôt, mais le Lyonnais oserait-il être impoli ?). La bière est Grolsch (donc grosse contenance), la cuisine Le Bec. 2 plats aux choix à 6€ : un risotto avec champignons et carri poulet ou une soupe de petits pois avec lardons, parmesans, kiri etc. L'un est en grosse portion mais tiède, l'autre en portion minimale (la soupe) mais froid : assez mauvais point.

    L'ambiance est bonne enfant, pas trop m'as-tu-vu (bon, un peu mais moi, je ne regarde pas tant que ça ^^). On ne se marche pas dessus et c'est pas plus mal, même si le lieu pourrait contenir un peu plus de monde. Une expo photo au mur, une anim' de photo thématique chaque samedi (cette fois-ci, c'était vintage dans la continuité du Pop up Market). Les clubbers (plus jeunes) arriveront tranquillement au fur et à mesure que le son montera (ou l'inverse ?).  

    En bref, un bon spot pour un léger dîner (je n'ai pas testé le dancefloor) mais le son augurait bien pour la suite de la nuit.

  • 4.0 étoiles
    31/10/2011
    Listé dans : Terrasses Lyonnaise

    A mon avis, ça serait vraiment dommage de passer à côté du Sucre.
    Pour les plats, LeBec a fait encore très malin avec son "fooding chic". Sur le coup, on se braque un peu sur les prix. 6€ pour une petite assiette... Et en fait, c'est vraiment copieux et délicieux.
    Le plat "roboratif" et chaud : l'agneau de 7 heure avec crémeux de polenta aux épices à tajine... exquis et fondant.
    Quand au Crémeux de potiron et sa nage de coquillage... surprenant, très frais, très bon, et copieux également.
    J'en profite pour dire que les serveurs "LeBec" sont gentils tout plein et prêts à faire la discutions.
    On parle pas mal du prix élevé des consommations. C'est vrai que le vin, de l'avis de pas mal de monde, n'est vraiment pas terrible (et trop cher). Le meilleur rapport qualité/prix reste donc la bière bouteille (7€ les 50cl).
    Je vais avoir du mal à parler de l'ambiance, car je suis parti à minuit, heure à laquelle ça commençait à bien remuer.

    La prochaine fois, je reviens plus tard. Le buffet sera fermé, mais l'ambiance sera sur le dancefloor.

    • Membre Cityvox robert…
    • Lyon
    • 1 ami
    • 12 avis
    4.0 étoiles
    22/05/2010

    Exposition cités végetales
    Une vie urbaine en accord avec la nature... en plus, c'est tellement beau qu'on a envie d'y participer.

    • Membre Cityvox viirtu…
    • Avignon, Vaucluse
    • 1 ami
    • 11 avis
    4.0 étoiles
    10/12/2005

    A couper le souffle...
    J'y suis allée lors d'un séjour avec mon lycée, et surtout pour mon bac étant en terminal Art Plastique... Et bien je peux vous dire que je ne l'ai pas regretté, en général moi et l'art comtemporain ce n'est pas trop ça, pour une fois j'ai vraiment adoré. J'ai trouvé que la plupart des oeuvres y étaient très intéressantes et même amusantes (salle des "ballons" ou encore la salle "verte" )... Nous avons eu un guide totalement passionné par ce qu'il nous disait, ce qui était par moment certes un peu long, mais sa façon d'expliquer donnait envie... Je le conseille aux mordus d'art tout autant qu'à ceux qui veulent passer un bon moment...

    • Membre Cityvox matt-v…
    • Lyon
    • 1 ami
    • 1 avis
    3.0 étoiles
    31/03/2004

    Chouette nouveauté
    J'y suis allé dans le cadre de la biennale de l'art contemporain et j'ai apprécié ce lieu pour son côté dépouillé, indiqué pour l'art contemporain... J'attends avec impatience les évenements à venir (nuits sonores...)...

Page 1 sur 1