Logo Qype Rejoindre Yelp

Qype a rejoint Yelp pour vous offrir plus d'avis, de commerces et une communauté plus large. En savoir plus.

    • Membre Qype Djox…
    • Pantin, Seine-Saint-Denis
    • 145 amis
    • 202 avis
    5.0 étoiles
    29/06/2011

    Pour arriver au musée d'histoire de la Catalogne, c'est facile : Suivez la ligne jaune, la N°4, celle du métro, et descendez à la station Barceloneta (c'est-à-dire vers le Port), ou mieux, allez-y à pied, c'est seulement à quelques centaines de mètres à gauche après avoir descendu la fameuse avenue  La Rambla  qu'il est impossible de louper lorsque l'on est à Barcelone.

    (Voir photo ci-dessous)

    Le musée s'est installé dans un immense bâtiment industriel qui abritait au siècle dernier les anciennes épiceries générales, entièrement réaménagé pour l'occasion. La première bonne surprise c'est le prix: 4 euros seulement dans une ville où les entrées des lieux touristiques se monnayent au prix fort, mais attention : il ne faut pas y aller trop tard le dimanche (fermeture à 14h30) et pas du tout le lundi puisque il est fermé, comme la plupart des autres musées de la ville d'ailleurs.

    A l'intérieur d'un grand hall flambant neuf, un escalator vous conduira au premier des trois étages, qui commence tout naturellement par les origines préhistoriques, puisque comme son nom l'indique, ce musée a pour but de vous faire revivre chronologiquement toutes les grandes périodes de la catalogne autour de plusieurs thématiques :

    (Voir photo ci-dessous)

    Les racines, la naissance d'une nation, la conquête de la mer, la période de l'Empire, l'époque des chevaux-vapeur, les années électriques, la guerre civile pour finir enfin sur la période contemporaine des années 1980 à nos jours.

    (Voir photo ci-dessous)

    Et ce qui pourrait être à priori barbant pour les plus jeunes est très intelligemment orchestré par diverses animations interactives tout au long du parcours où petits et grands pourront tour à tour s'amuser à actionner un ingénieux puits d'irrigation de l'antiquité, chevaucher un cheval de bois grandeur nature où enfiler la combinaison d'un Dark Vador du moyen-âge (la preuve en imagenon comment), histoire de bien prendre conscience de ce représente les 30 kg d'une armure médiévaleEn prononçant d'une voix caverneuse sous le casque Luke, je suis ton père  on prend d'ailleurs aussi conscience mais un peu tard que des milliers de têtes ont du vous précéder sous le heaume d'acier, et que question hygiène, ça doit être limite, mais à la guerre comme à la guerre.

    (Voir photo ci-dessous)

    La visite se termine par une petite séance cinéma en noir et blanc, rétrospective surannée du bon vieux XXème siècle dans un recoin sombre caché par des affiches de propagandes de guerre, et naturellement, pour nous rappeler que l'on est bien à Barcelone, la sacro-sainte Sagrada Familia version maquette fait office de guide touristique pour nous dire au revoir sous sa cloche de verre. En conclusion, visite très sympa qui allie culture et divertissement qui serait dommage de manquer si vous passez dans le quartier du vieux port.

Page 1 sur 1